PartenariatPresseEOLANE Lance BOB Assistant15 octobre 2019by Joel Rubino

https://i2.wp.com/cartesiam.ai/wp-content/uploads/2020/01/bob-assistant2x.jpg?fit=1200%2C900&ssl=1

CARTESIAM
BOB ASSISTANT
Cartesiam, éditeur de logiciels B2B spécialisé dans l’intelligence artificielle embarquée dans des objets, et Éolane, leader des services industriels dans l’électronique et les solutions connectées, annoncent leur partenariat pour le lancement de Bob.

Bob est le premier assistant de maintenance au monde à intégrer l’intelligence artificielle directement dans les capteurs. Cet assistant permet la maintenance prédictive dans un environnement industriel de tous les équipements sensibles, en totale autonomie, en fonction des vibrations des machines.

Selon l’analyse de Markets and Markets, le marché de l’entretien prédictif devrait passer de 1 404,3 millions de dollars en 2016 à 4 904,0 millions de dollars en 2021, avec un taux de croissance annuel moyen de 28,4 % entre 2016 et 2021. Bob est la solution susceptible de révolutionner ce marché avec, pour la première fois, des fonctionnalités d’intelligence artificielle directement intégrées dans un capteur capable d’apprendre autonome, sans aucun lien spécifique vers un nuage « intelligent ». Cette prouesse technologique, qui réduit le coût d’accès aux solutions industrielles de maintenance prédictive, est le résultat d’un partenariat entre éolane, pour le matériel électronique et les solutions IoT, et Cartesiam pour la partie Software/IA.

LE SHAZAM DES VIBRATIONS

Imaginez avoir un assistant de maintenance prédictive hautement qualifié dans votre usine, disponible en permanence, à l’écoute des machines, et capable de vous avertir de tout comportement anormal avant qu’un problème n’affecte la ligne de production! C’est désormais possible : Bob remplit cette mission et effectue un diagnostic en temps réel de la santé de l’équipement à surveiller.

L’assistant est composé de capteurs de vibrations et de température qui, grâce à ses puissants algorithmes d’apprentissage automatique intégrés, lui permettent de comprendre son environnement d’une manière totalement autonome. Le capteur construit ses connaissances de référence, puis surveille le comportement de l’équipement sur lequel il a été installé 24 heures par jour.

À intervalles réguliers, Bob envoie par la radio LoRaWan un rapport sur l’activité et la santé de l’équipement surveillé, ainsi que des alertes en cas d’anomalies suspectes (présentes ou futures). Bob est ainsi capable de reconnaître la signature de vibrations normales ou anormales, tout comme ShazamMD le ferait pour la musique. Dès qu’il détecte un problème ou une dérive, Bob transmet immédiatement une alerte, c’est-à-dire le résultat de son analyse, à une console de supervision, à une plate-forme IoT sur Internet ou au smartphone d’un opérateur. Bob ne transmet pas de données, ne communique que le résultat de son analyse. Ainsi, les données de production ne sont jamais envoyées au cloud.

100% EDGE INTELLIGENCE

Est-il nécessaire d’envoyer de plus en plus de données dans le cloud ou d’ajouter de l’intelligence aux objets connectés ? Bob peut calculer et analyser directement à la source, où les données sont générées, puis les transformer en informations utiles.

Complètement autonome, Bob interface également, si nécessaire, à la puissance du cloud, permettant ainsi d’ajouter du contexte à l’information qui est la rétroaction. Compatible avec les réseaux LoRa (protocole LoRaWan), Bob envoie au cloud, non pas des données pour une analyse comme un simple capteur, mais au contraire des informations à valeur ajoutée provenant de l’intelligence artificielle embarquée, ce qui rend la solution unique dans ce secteur. Après une période de validation chez les grands constructeurs (EDF, Véolia), mais aussi dans les PME comme SJD décolletage, Bob est désormais disponible pour les tests industriels. Bob sera commercialisé sous la forme d’un abonnement mensuel dans les prochaines semaines.

NanoEdge™ L’IA est le seul moteur de machine d’apprentissage capable de fonctionner en apprentissage et en inférence directement sur tous les microcontrôleurs de type Cortex M.

Ainsi, les industriels n’ont plus à recourir à ces profils d’experts et ensembles de données de plus en plus rares qui sont difficiles à construire pour développer des solutions d’apprentissage automatique dans le « Edge ». Les fabricants de semi-conducteurs l’ont compris. Ils investissent de plus en plus dans ce type de technologie, et plusieurs d’entre eux ont formé des partenariats avec Cartesiam. Ils permettent à leurs clients de garder le contrôle de leurs données en les faisant analyser directement à la source (Edge), où le signal est transformé en données, plutôt que dans le cloud.

Gagner en productivité et en compétitivité : une question vitale

Les signaux analysés à la source peuvent être variés et variés. Il peut être, comme Bob, l’assistant intelligent éolienne, fait, l’apprentissage et ensuite la surveillance des vibrations d’une machine. L’objectif est de détecter les anomalies et d’effectuer des opérations de maintenance prédictive dès que nécessaire. Cette solution, basée sur NanoEdge™ AI de Cartesiam, est déjà massivement déployée dans des entreprises européennes de toutes tailles et, plus récemment, aux Etats-Unis. D’autres clients de Cartesiam, à la fois des bureaux d’études et des clients finaux, travaillent sur des solutions basées sur NanoEdge™ AI, mais en utilisant différents signaux tels que le son, la magnétométrie, la pression ou les polluants atmosphériques.

Une condition sine qua non pour le succès de l’IdO

Chaque année, 40 milliards de microcontrôleurs sont vendus, dont 15 milliards sont connectés.
Ces composants sont intégrés dans les objets du quotidien, des machines à café aux climatiseurs en passant par les voitures et, bien sûr, dans tous les objets connectés. C’est dans ce marché intégré de l’IA que Cartesiam vise à devenir le leader mondial.

« Etre identifié dans le Gartner Hype Cycle 2019 comme l’un des trois fournisseurs de la brique Edge AI est un grand honneur et une reconnaissance pour toute l’équipe De Cartesiam. Notre technologie est le résultat de plusieurs années de recherche et développement où nous avons choisi de réécrire, à partir de l’algèbre, tous les algorithmes d’apprentissage automatique afin qu’ils puissent fonctionner dans un environnement aussi frugal que celui d’un microcontrôleur.  » a commenté Joel Rubino, PDG, et co-fondateur de Cartesiam.

Il ajoute : « C’est ainsi que nous avons créé NanoEdge™ AI, un moteur d’apprentissage automatique de nouvelle génération. Grâce à notre technologie, nous permettons aux bureaux de conception et aux fabricants d’intégrer facilement les fonctions d’apprentissage automatique dans les objets du quotidien. Nous avons plusieurs années d’avance sur nos concurrents mondiaux, ce qui explique la rapidité de notre développement international et la reconnaissance par le Groupe Gartner.

Sur proposition de Cartesiam :

Fondée en 2016 et basée à Toulon avec des bureaux à Paris et New York (ETATS-Unis), Cartesiam est un éditeur de logiciels Français dont la mission est de développer des solutions d’intelligence artificielle sur les microcontrôleurs. NanoEdge™ AI, une innovation développée par Cartesiam, fournit des fonctions cognitives (Machine Learning) aux microcontrôleurs intégrés dans les objets connectés. Quelle que soit leur industrie, Cartesiam apporte ainsi des avantages incommensurables à ses clients impliqués dans des projets intégrant des microcontrôleurs : simplicité de déploiement, environnement sécurisé, analyse riche et réduction des dépenses énergétiques. L’entreprise compte une vingtaine d’employés. L’entreprise, cofondée par Marc Dupaquier, François de Rochebout, Michel et Joel Rubino, est située à Toulon pour la R-D Paris et New York pour la partie ventes et marketing.

bob-assistant with NanoEdge AI Studio

Download
NanoEdge™ AI studio